Finir votre période fiscale au plus tôt en 3 mesures

ParadisFinir votre période fiscale au plus tôt en 3 mesures

Le compte à rebours est lancé : il ne vous reste plus que quelques semaines pour boucler tous vos bilans 31/12 !

Ne pouvant agir sur l’administration ou les éditeurs de logiciels, et en l’absence du délai de 15 jours lié à Internet, il ne reste plus qu’à trouver des « accélérateurs » dans l’organisation de votre cabinet ou bien chez vos clients…

La première mesure dépend de vous expert comptable

Fixez au plus vite des dates prévisionnelles de rendez-vous clients pour toutes les présentations de vos derniers bilans ! Cette première mesure va sonner comme un électro-choc pour toute votre organisation et vos personnels.

Car elle oblige chacun à rétro-planifier les derniers jours de la période pour une :

  • captation accélérée des éléments clients ;
  • fixation de dates butoir intermédiaires pour le début de la révision terminale ;
  • confirmation par la secrétaire des rendez-vous aux clients.

Cette méthode pourra être envisagée plus globalement l’année prochaine dans votre cabinet car elle fait merveille (voir notre Méthode des 5P sur ce blog ou dans www.turbobusiness.fr).

La deuxième mesure dépend du collaborateur réviseur

Il ne doit plus démarrer un dossier sans avoir à disposition tous les éléments du client !

Ceci est contre-intuitif car généralement, le collaborateur pense bien faire en « avançant son dossier » avec les éléments qu’il possède à un instant t, mais cette conception est coûteuse pour le cabinet.

Cette mesure a un corollaire : le collaborateur doit contrôler précisément la transmission de tous les éléments listés préalablement au client et surveiller une « date jalon » à ne pas dépasser.

S’il ne le fait pas, cela a deux conséquences néfastes :

  1. il travaille en multi-tâche ce qui augmente considérablement les temps passés sur les dossiers (souvent de +30 à +50% !) ;
  2. il finit par sortir en rafale beaucoup de bilans dans les derniers jours, noyant l’expert-comptable devenu « goulot d’étranglement » qui doit caser des dizaines de rendez-vous subitement.

artisanLa troisième mesure dépend du client

Il va valider la date du rendez-vous proposé par votre secrétariat et s’engager lui-même à fournir les élément demandés avant une certaine date : ainsi, tous les intervenants sont engagés dans une rétro-planification collaborative et précise.

Le client indiscipliné doit savoir que s’il ne fournit pas ses éléments dans les conditions requises :

  • la date de sortie de son bilan sera repoussée ce qui peut gêner ses projets qui peuvent demander un soutien bancaire (dans le pire des cas, ce bilan pourra sortir hors délai) ;
  • ses honoraires seront potentiellement augmentés du fait de sa mauvais organisation…

…sauf s’il accepte l’année suivante une nouvelle répartition des travaux et une collaboration productive plus adaptée (voir sur www.turbodeal.fr).

Finir votre période fiscale au plus tôt en 3 mesures : le cabinet et les collaborateurs doivent communiquer fréquemment sur ces nouveaux principes organisationnels.

L’année prochaine, vous pourrez envisager une période fiscale terminée un mois plus tôt : ce gain sur les délais suggère une fluidité et une vitesse de production plus importantes, et des gains de productivité substantiels qui sont la cerise sur le gâteau !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *