Rêvez-vous de finir 99,5% de vos bilans 31/12 le 31/03 ?

organisation12Rêvez-vous de finir 99,5% de vos bilans 31/12 le 31/03 ?

Posez les bases d’une stratégie « Zéro Mali » pour raccourcir votre période fiscale !

A lire ici : Les 5 points-clés de la stratégie « Zéro Mali »

Cette stratégie rapide à mettre en place permet d’espérer endiguer la baisse tendancielle et (pas forcément) inéluctable de la rentabilité des cabinets d’expertise comptable.

Plus important, elle pose les bases d’une stratégie de raccourcissement de la période fiscale qui est déterminante demain pour enfin réussir à développer plus de conseil… ou plus de missions traditionnelles selon la stratégie choisie.

⇒ Rêvez-vous de finir 99,5% de vos bilans 31/12 le 31/03 ? C’est possible !…

Pour quelles raisons la stratégie « Zéro Mali » permettrait-elle cela ?

Plusieurs raisons permettent de l’affirmer, car cette stratégie vous amène naturellement à :

  1. Gérer des processus de production à base de tâches, affectées pour chaque client de temps budgétés
  2. Saisir simultanément vos obligations et vos temps, reliés à chaque tâche
  3. Calculer (automatiquement si possible) un taux d’avancement sur vos missions récurrentes
  4. Disposer d’états d’alerte automatiques sur les dépassements et les malis à l’instant t
  5. Prendre des mesures très tôt pour les réduire et même les éradiquer totalement.

Car vous le savez bien, les malis calculés quand tout est fini (ce que vous obtenez aujourd’hui), cela ne vous permet plus (ou très difficilement) de facturer un complément aux clients qui refusent désormais le célèbre « cher client, je vous propose de couper la poire en deux… ». Bide assuré !

Temps_reductionComment aller vers le raccourcissement drastique de votre période fiscale ?

C’est à la fois une question de planification et de pilotage.

1/ Planification :

Pour finir plus tôt votre période fiscale et éviter d’être le jouet des circonstances, des clients…, il vous faut d’abord « challenger » vos budgets de temps (les réduire prévisionnellement en évitant d’adopter mécaniquement la référence aux temps n-1) et fixer longtemps à l’avance toutes les dates de vos rendez-vous clients de présentation des comptes annuels.

Mais pour cela, il faut aussi vous assurer que cette stratégie va « passer » au planning de charge !
Sans outil et méthode itérative pour simuler un équilibre cohérent, impossible de réaliser cela.

2/ Pilotage :

Mais planifier seulement ne suffit pas : il faut également surveiller un certain nombre de dates jalons (à insérer dans vos processus de production de chaque mission) pour éviter de laisser les uns ou les autres déraper (le client en premier lieu qui est le premier maillon de la chaîne de production) et prévoir un tampon de sécurité avant la date du rendez-vous client pour rendre réaliste tout le dispositif (il y aura forcément des aléas).

Résultat… et cadeau bonus !

Il est alors parfaitement envisageable de terminer un à deux mois plus tôt sa période fiscale tout en captant des gains de productivité proches de 10% (bien supérieurs aux 0,8% annuels gagnés actuellement par la moyenne des cabinets français).

L’explication ? Viser (et réussir) la réduction de ses délais amène naturellement à enclencher une mécanique vertueuse de réduction des temps de production. Car des budgets « challengés » obligent à reconsidérer les méthodes de production trop souvent multi-tâches des collaborateurs.

A lire ici : Les 5 points-clés de la stratégie « Zéro Mali »

Comment analyser la réussite de cette entreprise ?

Ce sera l’objet d’un futur article sur des indicateurs novateurs de performance de votre organisation productive

Le témoignage d’Yves CRUZ expert comptable à Lyon

Le blog du logiciel Turbobusiness

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *