La dématérialisation est-elle le graal promis ?

DématérialisationCertes incontournable, la dématérialisation est-elle le graal promis ?

Les membres du Club RC&A se réunissent les 8 et 9 juillet prochains à Paris sur une problématique principale : concentrer la plupart des efforts du cabinet sur une dématérialisation maximale est-elle une stratégie pertinente ?

A l’approche du Congrès de Paris, de nouveaux intervenants puissants ont marqué leur entrée sur le marché des cabinets d’expertise à grands coups d’opérations de communication largement relayées par des élites de La Profession.

Bousculer les éditeurs traditionnels ? Booster la dématérialisation pour apparaître une profession avancée aux yeux des Pouvoirs Publics ? Pousser les cabinets dans une stratégie numérique visionnaire ?..

Quelques soient les motivations (certainement honorables) des uns et des autres, le feu d’artifice numérique qui nous est promis à Paris en octobre 2015 ne doit pas seulement apparaître comme le futur graal productif des cabinets car il pose bien des problèmes et occulte trop souvent d’autres voies de développement mal explorées par les patrons de cabinets.

Trois faits sont particulièrement frappants

  1. En l’état actuel de l’organisation d’un cabinet, il y a des gains de productivité considérables à réaliser sans aucun investissement dans de nouveaux outils de production, via la remise en question de pratiques productives inefficaces : clients et approvisionnements mal organisés, travail en multi-tâches, absence de planning de charge prévisionnel par collaborateur et par niveau d’intervenant, méconnaissance des goulots d’étranglement du cabinet, absence de pilotage par rétro-planification des dates de livraison des prestations… toutes choses qui limitent énormément la performance productive du cabinet ;
  2. Ce manque de culture organisationnelle intrinsèque et ses lourdes conséquences (voir les trois dernières périodes fiscales écoulées) pousse les dirigeants à multiplier les actions et les investissements au mauvais endroit, et notamment là où les ressources humaines ne sont pas les vrais goulots d’étranglement : résultat, les gains de productivité moyens de la PCLA n’excèdent pas 1% par an, là où le potentiel de gain dépasse probablement les 20 à 30% !
  3. Les vieux indicateurs à base de coûts et de capacité (% de temps non facturables, bonis/malis) entravent la progression des cabinets en lieu et place d’indicateurs novateurs et dynamiques : débit productif utile, vitesse de production, indicateurs qualité, progression du CA déduction faite des charges totalement variables (le « throughput » de la Théorie des Contraintes).

Surajouter des outils productifs pour gérer une boîte noire dont on n’a pas la connaissance intime ne sert à rien, sauf à faire la fortune de ceux qui y ont intérêt…

OrComme dit un investisseur avisé, « dans les ruées vers l’or, ce sont toujours les vendeurs de pelles qui font fortune ! »

Alors certes, la dématérialisation est un phénomène incontournable : mais en attendre LA solution pour l’avenir et la pérennité du cabinet, c’est prendre un gros risque ALORS QUE TOUS LES CABINETS S’EMBARQUENT MASSIVEMENT DANS LA MEME VOIE ! Où est donc la différenciation salvatrice prônée par tous les spécialistes de la stratégie et du marketing ???

A « dématérialisation », « cloud » et « outils de production » qui semblent être devenues les seules voies, nous opposons les propositions « méthodologie », « organisation » et « fluidité ».

« Car quand tout le monde pense la même chose, plus personne ne pense !… »

Le Club RC&A

Le programme du Club RC&A des 8 et 9 juillet 2015
Hôtel Villa Modigliani – 13 rue Delambre 75014 PARIS

Journée du 8/07 :

  • Débriefing sur la période fiscale écoulée et sur les évolutions ressenties
  • L’intérêt de dématérialiser votre production au maximum :
    • à qui profite la dématérialisation
    • les impacts technologiques, organisationnels, humains et financiers
    • les outils qui ont le vent en poupe et les nouveaux intervenants
    • échanges sur vos expériences personnelles
  • Synthèse de la méthode des 5P nouvel accélérateur pour optimiser l’usage de TurboBusiness dans votre cabinet.

Journée du 9/07 :

  • Matin: comment optimiser et protéger ses honoraires : présentation du nouveau module de gestion des prospects et de la lettre de mission
  • Après-midi: comment automatiser votre démarche marketing et commerciale quasiment sans intervention humaine : présentation du module marketing web.
  • Vie du Club: nouveaux outils pour les membres du Club et projet pour le rassemblement de septembre 2015 (du 9/09 soir au 12/09 midi).

Nous contacter pour y participer : Stéphane REGNIER au 06 11 23 09 18.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *