Productivité des cabinets : le tueur n°6

TueurProductivite2Productivité des cabinets : le tueur n°6

Hyper-focalisation sur les outils de dématérialisation, télescopage des générations de logiciels comptables, absence d’organisation clients, de collaboration fluide, de processus standardisés et de méthode d’organisation sont nos cinq premiers « tueurs » de temps.

Le lien vers le « Tueur de productivité n°1 »

Le lien vers le « Tueur de productivité n°2 »

Le lien vers le « Tueur de productivité n°3 »

Le lien vers le « Tueur de productivité n°4 »

Le lien vers le « Tueur de productivité n°5 »

Téléchargez notre Livre Blanc complet sur cette page.

Participez au séminaire « Méthode des 5P » du 8 septembre 2016 à Paris : programme et bon de commande.

Le tueur n°6 : Les lois du temps appliquées aux cabinets

Elles sont essentiellement au nombre de trois :

  • La loi de Parkinson
  • Le syndrome de l’étudiant
  • La loi de Murphy.
  • La première (Parkinson) montre que chacun s’étale dans le temps qui lui est imparti pour réaliser une tâche.

action

Action : réduisez le temps budgété, le travail sera (quasiment) aussi bien fait.

Nous réduisons les budgets de temps prévisionnels de 25% et cela fonctionne… avec l’aide d’une saisie des temps rénovée (voir le tueur n°10).

Nous décloisonnons également les portefeuilles clients pour éviter aux collaborateurs de s’endormir : la gestion des appros et de la tenue « en file d’attente » permet également des gains de productivité significatifs.

  • La deuxième (syndrome de l’Etudiant) indique que la tendance humaine est en permanence le « juste à temps » pour terminer un travail.

action

Action : imposez des délais raccourcis avec la validation d’un planning de charge  (voir le tueur n°7) et le pilotage de dates jalons pour les respecter.

Cette action a aussi le mérite d’accélérer la vitesse de production, de réduire les délais et d’accroître la productivité : magique !

  • La troisième (Murphy) explique que si vous ne planifiez ni ne pilotez votre organisation, vous irez dans le mur inévitablement (« les emmerdes volent toujours en escadrille » disait Jacques CHIRAC) : on pourrait l’appeler « le syndrome période fiscale » ? 😉

actionComment combattre ce « tueur »?

Mettez en place vos processus et procédures (simples) de production  (voir le tueur n°4), affectez aux tâches des dates et des temps normés, et vous doterez votre cabinet d’un confort jamais atteint !

Reportez-vous également à notre Méthode des 5P qui sera déroulée dans un séminaire organisé à Paris le 8 septembre 2016 et illustrée avec TurboBusiness. Inscrivez-vous ici.

Les épisodes à suivre…

Le tueur n°7 : La méconnaissance des goulots d’étranglement

Voir aussi notre étude complète sur les générations de logiciels comptables sur ce lien. Votre avis est important !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *