Productivité des cabinets : le tueur n°6

TueurProductivite2Productivité des cabinets : le tueur n°6

Hyper-focalisation sur les outils de dématérialisation, télescopage des générations de logiciels comptables, absence d’organisation clients, de collaboration fluide, de processus standardisés et de méthode d’organisation sont nos cinq premiers “tueurs” de temps.

Le lien vers le “Tueur de productivité n°1”

Le lien vers le “Tueur de productivité n°2”

Le lien vers le “Tueur de productivité n°3”

Le lien vers le “Tueur de productivité n°4”

Le lien vers le “Tueur de productivité n°5”

Téléchargez notre Livre Blanc complet sur cette page.

Participez au séminaire “Méthode des 5P” du 8 septembre 2016 à Paris : programme et bon de commande.

Le tueur n°6 : Les lois du temps appliquées aux cabinets

Elles sont essentiellement au nombre de trois :

  • La loi de Parkinson
  • Le syndrome de l’étudiant
  • La loi de Murphy.
  • La première (Parkinson) montre que chacun s’étale dans le temps qui lui est imparti pour réaliser une tâche.

action

Action : réduisez le temps budgété, le travail sera (quasiment) aussi bien fait.

Nous réduisons les budgets de temps prévisionnels de 25% et cela fonctionne… avec l’aide d’une saisie des temps rénovée (voir le tueur n°10).

Nous décloisonnons également les portefeuilles clients pour éviter aux collaborateurs de s’endormir : la gestion des appros et de la tenue « en file d’attente » permet également des gains de productivité significatifs.

  • La deuxième (syndrome de l’Etudiant) indique que la tendance humaine est en permanence le « juste à temps » pour terminer un travail.

action

Action : imposez des délais raccourcis avec la validation d’un planning de charge  (voir le tueur n°7) et le pilotage de dates jalons pour les respecter.

Cette action a aussi le mérite d’accélérer la vitesse de production, de réduire les délais et d’accroître la productivité : magique !

  • La troisième (Murphy) explique que si vous ne planifiez ni ne pilotez votre organisation, vous irez dans le mur inévitablement (« les emmerdes volent toujours en escadrille » disait Jacques CHIRAC) : on pourrait l’appeler « le syndrome période fiscale » ? 😉

actionComment combattre ce “tueur”?

Mettez en place vos processus et procédures (simples) de production  (voir le tueur n°4), affectez aux tâches des dates et des temps normés, et vous doterez votre cabinet d’un confort jamais atteint !

Reportez-vous également à notre Méthode des 5P qui sera déroulée dans un séminaire organisé à Paris le 8 septembre 2016 et illustrée avec TurboBusiness. Inscrivez-vous ici.

Les épisodes à suivre…

Le tueur n°7 : La méconnaissance des goulots d’étranglement

Voir aussi notre étude complète sur les générations de logiciels comptables sur ce lien. Votre avis est important !